https://www.cabanesfabreassurances.com/
top of page

Contraception : quels remboursements ?


CONTRACEPTION

Comment sont remboursés les contraceptifs ?

Certains contraceptifs peuvent être remboursés entièrement ou partiellement par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé. Lesquels ? Sous quelles conditions ? On fait le point.

Les préservatifs gratuits pour les moins de 26 ans

Pour favoriser l’accès à la contraception des plus jeunes, les préservatifs masculins et féminins sont délivrés gratuitement et sans ordonnance, pour tous les jeunes de moins de 26 ans. Ces derniers sont les plus concernés par les grossesses non désirées et les infections sexuellement transmissibles.Pour les plus de 26 ans, les préservatifs sont remboursés à hauteur de 65 % par l’Assurance Maladie. Deux marques de préservatifs masculins sont remboursables : « Eden » et « Sortez couverts ! ».

BON À SAVOIRDepuis le 1er janvier 2024, les préservatifs féminins sont également pris en charge, sous les même conditions que les préservatifs masculins.

Pilule, stérilet… Quels remboursements ?

Certaines pilules contraceptives (de 1e et 2e générations), les implants contraceptifs hormonaux, les dispositifs intra-utérins (DIU) ou stérilets et certains diaphragmes sont remboursés par l’Assurance Maladie.– Pour les femmes de moins de 26 ans, ces contraceptifs sont délivrés gratuitement, sur prescription médicale et sans avance de frais.– Pour les femmes de plus de 26 ans, ces contraceptifs sont remboursés à 65 % par l’Assurance Maladie dans les conditions habituelles.

La contraception d’urgence prise en charge à 100 %

Depuis le 1er janvier 2023, la contraception d’urgence, ou « pilule du lendemain », est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans prescription médicale et sans avance de frais, pour toutes les femmes, peu importe leur âge. Auparavant, elle était prise en charge intégralement seulement pour les mineures.

Comment en bénéficier ?

Pour pouvoir bénéficier de la prise en charge de l’Assurance Maladie, rendez-vous :– en pharmacie, sur présentation de votre carte Vitale ou d’une attestation de droits– dans un centre de santé sexuelle– chez votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme

Quelle prise en charge par les mutuelles ?

Les complémentaires santé peuvent compléter la prise en charge de l’Assurance Maladie ou prendre en charge une partie des frais des contraceptions qui ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie, si votre contrat le prévoit. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Avec l’offre santé Vitalité, bénéficiez d’une aide pour le remboursement d’une partie de vos frais pour l’achat de moyens de contraception prescrits non remboursés pas l’Assurance Maladie. Par exemple, avec le pack Bien-être & Prévention 1, bénéficiez d’une participation de 100 € par an pour le remboursement des pilules de 3e et 4e générations.

POUR ALLER PLUS LOINPour connaître tous les détails sur la prise en charge des contraceptifs par l’Assurance Maladie, rendez-vous sur le site ameli.fr.


Source : APIVIA.fr

176 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page