https://www.cabanesfabreassurances.com/
top of page

Prévention inondation :les bonnes pratiques



AVANT L’INONDATION : LES MESURES DE PROTECTION


ÉLECTRICITÉ

• Installez les compteurs et les tableaux électriques au-dessus du niveau de la plus haute crue connue (minimum 1,20 m). 

• Optez pour des boîtiers de raccordement étanches (alimentation électrique, téléphone, etc.).

• Créez un réseau d’électricité indépendant pour les niveaux du bâtiment potentiellement inondables. Privilégiez une distribution par le plafond.


ÉQUIPEMENTS

• Fixez la chaudière et les centrales de ventilation à des appuis lestés hors d’atteinte de l’eau.

• Vérifiez l’étanchéité des cuves à fuel et des citernes à gaz.Remplissez-les avant les périodes de risque d’inondation.

• Fixez les meubles extérieurs, serres, cuves, citernes, réservoirs, etc. à des socles lestés pour qu’ils ne soient pas entraînés par l’eau.


INSTALLATIONS

• Equipez les volets et les rideaux électriques d’un système d’ouverture manuel. Privilégiez les volets faciles à dégonder. Bouchez les lucarnes, grilles d’aération, etc.

• Choisissez des matériaux ou revêtements hydrofuges pour les carrelages, cloisons, etc. 

• Équipez les canalisations d’eau de clapets antiretour et bouchez leur passage au travers des murs, planchers, dallages. Bouchez également les autres réseaux provenant de l’extérieur (conduites, câbles, etc.).

• Installez des pompes de relevage et prévoyez des batardeaux. 


DÈS QUE L’ALERTE EST LANCÉE : 

LES MESURES D’URGENCE

• Installez vos batardeaux ou sacs de sable devant les portes et portes-fenêtres. 

• Coupez l’électricité et le gaz.

• Relevez le mobilier avec des parpaings et fixez-le. Protégez les équipements avec des sacs de sable.

• Signalez avec des piquets les équipements pouvant se révéler dangereux une fois immergés : piscine, trou, descente d’escalier, banc, etc.

• Appliquez le plan de sécurité prévu. Suivez les consignes des autorités. Rejoignez une zone sûre.


APRÈS L’INONDATION : PRÉCAUTIONS ET INDEMNISATION

• Attendez l’autorisation des autorités en charge de la sécurité pour accéder au site.

• Signalez les sources de pollution potentielle (fuel, produits toxiques, cadavres d’animaux, etc.)

• Contactez au plus tôt votre intermédiaire d’assurance pour déclarer votre sinistre.

• Avec son accord, prenez les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dommages (évacuez l’eau et les boues stagnantes, aérez, éloignez les matériels détrempés, etc.).

• Sécurisez le site sinistré et ses abords.

• Inventoriez les dégâts et rassemblez vos factures ou justificatifs.


PROTÉGEZ VOS ÉQUIPES

• Informez-les des comportements à adopter en cas d’alerte (document unique de sécurité, etc.) et organisez des formations et des exercices.

• Créez une zone de refuge hors d’atteinte de l’eau, facilement accessible de l’intérieur par les occupants et de l’extérieur par les secours. 

• Prévoyez des équipements de survie (gilets de sauvetage, lampes électriques, couvertures de survie, radio à piles, etc.).

• Si possible, installez au-dessus du niveau de la plus haute crue connue : les animaux, les stocks polluants, les marchandises, le matériel informatique, les objets, etc.


PROTÉGEZ VOS DOCUMENTS

Enregistrez tous vos documents importants (personnels, commerciaux, administratifs, bancaires) dans un coffre-fort numérique et rangez vos dossiers professionnels dans le cloud.


Source : Generali

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page